L’encadrement des loyers était l’une des conséquences de la loi ALUR du 24 mars 2014 ; cette mesure était devenue contreproductive, les bailleurs- investisseurs s’étant retournés considérablement vers les zones suburbaines de petite et grande couronne, aboutissant à un marché parisien raréfié avec pour corollaire, un prix des loyers toujours plus élevé.

Pour voir le communiqué du Ministère de la cohésion des territoires,  c’est ici

A ce jour, le système de l’encadrement persiste dans 28 agglomérations de zones dites “tendues”, c’est à dire où la demande est importante. le mécanisme demeure le même : le nouveau loyer lors d’un changement de locataire est fixé en fonction du loyer appliqué à l’ancien locataire,  et revalorisé à certaines conditions. Pour voir la carte des régions concernée cliquer ici

 

error: Content is protected !!